Concevoir, organiser, animer votre processus de concertation

La concertation a lieu lorsqu’un ou plusieurs décideurs se retournent vers un groupe de personnes (experts, citoyens, …) pour leur demander d’élaborer conjointement des propositions. Dans un processus de concertation, la décision finale reste entre les mains des personnes qui détiennent formellement le pouvoir de décision, mais sont tenus d’essayer d’intégrer au mieux les résultats de la démarche.

Un processus de concertation peut, et souvent va inclure des éléments de consultation (dont le but est de collecter des avis) et d’information (mise à disposition de la matière à débat). Sans pédagogie de projet et communication il n’y a pas de concertation possible, c’est un élément à part entière du processus de concertation.

Un éventail d’outils et de méthodes très large existe pour mener à bien ces  démarches de co-construction de visions, d’objectifs, de projets communs, en vue d’agir ou d’influer sur la décision finale. Dans le descriptif « nos outils participatifs » nous en mentionnons quelques-uns. L’un des plus incontournables s’inscrit dans les principes à respecter pour la conception et la mise en place des processus, que nous avons regroupé sous l’intitulé « Charte de concertation ».

Notre ambition

Faciliter l’instauration d’un dialogue constructif entre les acteurs d’un même territoire en vue de faire émerger un projet commun innovant, utile, efficace et durable.

Notre savoir faire – courte vidéo de présentation

Notre méthodologie et nos prestations associées

Concernant tous les projets qui touchent à la gestion de l’eau, des espaces ruraux ou milieux naturels remarquables, de problématiques urbanistiques, de gestion des risques ou de projets d’aménagements sensibles… ; la concertation contribue à améliorer la qualité des projets ou de l’action publique, facilite l’acceptation future de ces derniers, démocratise la décision publique, crée ou renforce le lien social.

Nous utilisons des démarches de médiation territoriale quand les tensions entre les acteurs sont fortes. Même si ces situations semblent fréquemment « sans espoir » pour les parties prenantes, l’arrivée d’une personne tierce avec des compétences en médiation change assez souvent la donne.
L’objectif d’une médiation territoriale est de trouver des solutions ensemble malgré les importants problèmes de communication – et souvent aussi de confiance – entre les acteurs. Elle prend souvent la forme d’une « négociation accompagnée », c’est-à-dire que les parties co-décident sur les solutions à mettre en place.

Nos références en « concertation territoriale »